Baisse de la surface habitable dans les nouvelles constructions

Plus beau, plus commode et surtout plus grand: depuis des décennies, cette devise semble guider les personnes intéressées lors de l’achat d’un nouvel appartement. Du moins en ce qui concerne la taille, on assiste depuis les quatre dernières années à un changement de mentalité. Car pour la première fois, la surface habitable est en diminution dans les nouvelles constructions.

Depuis un certain temps déjà, la discussion porte sur les exigences des futurs résidents en matière de surface et de répartition de l’espace. Selon la presse suisse, il semble que l’on assiste à un changement de mentalité dans le secteur de la construction, du moins en ce qui concerne la surface habitable.

Baisse la plus importante de la surface habitable en Suisse centrale et à Zurich

Une enquête menée par Moneypark montre que la surface habitable moyenne des nouvelles constructions a diminué de 3,2% en Suisse au cours des quatre dernières années par rapport aux constructions existantes. C’est en Suisse centrale que les surfaces résidentielles ont le plus baissé, de 7,8% pour passer à 149 m2. A Zurich, la baisse de la surface est de 4,8% (140 m 2). Seule la Suisse orientale n’a pas suivi cette tendance. La surface habitable y a augmenté de 1,7%, passant à 153 m 2, ce qui représente un record national.

Diminution considérable des besoins en terrain pour les maisons individuelles

La superficie de terrain des maisons individuelles est elle aussi en recul. Les nouvelles maisons individuelles comptent en moyenne 527 m 2 de terrain dans l’ensemble de la Suisse, soit environ 100 m 2 ou soit 16% de terrain de moins que les maisons individuelles anciennes. Le recul est supérieur à la moyenne dans le Mittelland et à Zurich.

En moyenne, les propriétaires immobiliers en Suisse disposent encore de 145 m 2. Les propriétaires de maisons individuelles disposent d’une surface habitable supérieure de 50% et en moyenne de 1,5 pièce de plus que les propriétaires d’appartements.

Pourquoi les surfaces habitables diminuent-elles?

Selon les experts, les raisons de la réduction générale de la surface habitable sont multiples. En effet, après la forte hausse des prix de l’immobilier ces dernières années en Suisse, de nombreux acquéreurs optent pour des biens plus petits et donc moins chers. D’autre part, le vieillissement de la population fait que les petites unités d’habitation sont de plus en plus recherchées. Troisièmement, la politique suisse encourage la construction plus dense.

Certaines voix pointent néanmoins le fait que le secteur de la construction ne contribue pas aux besoins futurs des résidents. En effet, selon les experts, le coronavirus a montré qu’avec la hausse du travail à domicile, la place à la maison devient plus rare et que des surfaces plus grandes sont ainsi nécessaires.

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X
Send this to a friend