Bien immobilier avec chauffage au bois: comment s’y prendre correctement

Les bien équipés d’une cheminée ou d’un poêle sont monnaies courantes depuis bien longtemps. Mais savez-vous allumer un vrai feu dans une cheminée ou dans un poêle suédois ou en faïence? Pas si sûr, car dans ce domaine, les idées reçues ont la vie dure.

Face à la hausse des prix du pétrole, du gaz et de l’électricité, l’exploitation énergétique du bois est financièrement intéressante. De plus, le bois est une source d’énergie neutre en CO2 et une cheminée à bois utilisée comme chauffage d’appoint apporte plus de confort et augmente la valeur du bien. Mais il y a aussi des aspects négatifs comme les émissions de gaz de combustion et de particules fines. Raison de plus pour apprendre à allumer un feu de bois correctement.

Oubliez la méthode «du bas vers le haut»

La plupart d’entre nous allument un feu comme ils l’ont appris de leurs grands-parents. C’est-à-dire avec du papier recouvert de petit bois. Une fois que le feu commence à prendre, on entasse de grosses bûches par-dessus. «C’est faux!», rétorque le spécialiste de Energie-bois Suisse. «Allumer le tas de bois du bas vers le haut appartient au passé.» La combustion doit se faire par le haut.

Pour cela, il faut allumer le feu par le haut. Le bois se consume alors progressivement de haut en bas. Contrairement à la méthode traditionnelle, la combustion s’effectuera plus lentement et de manière plus contrôlée. Les gaz qui en résultent traversent la flamme chaude et se consument presque entièrement. Résultat: après quelques minutes seulement, la fumée disparaît et les gaz nocifs sont réduits de manière significative.

Bien immobilier avec chauffage au bois: les astuces

Point important: le bois doit être bien sec. L’idéal est d’utiliser du bois avec un taux d’humidité résiduelle de 15%. D’ailleurs, l’ordonnance sur la protection de l’air interdit de brûler du bois avec un taux d’humidité résiduelle de 25%. Les bûches plus épaisses sont empilées en fonction de la quantité spécifiée pour le poêle.

Un module d’allumage est ensuite placé sur ces bûches. Il se compose de quatre bûchettes plus fines d’environ 20 centimètres de long, empilées en croix ainsi que d’un allume-feu (par exemple en laine de bois trempée dans de la cire). Le clapet d’aération et la glissière doivent être complètement ouverts. Le module d’allumage est ensuite allumé et le feu se consume lentement du haut vers le bas. Important: tant que des flammes sont visibles, ne fermez en aucun cas le clapet d’aération et la glissière. Ils seront fermés à la fin afin de conserver la chaleur aussi longtemps que possible.

Retrouvez le tout résumé sous forme de vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=QmjIYoZaCLQ

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X

Send this to a friend