Courtiers en immobilier: comment séparer le bon grain de l’ivraie.

Les courtiers en immobilier doivent s’assurer qu’un bien soit vendu à un bon prix et dans un délai raisonnable. Dans le choix d’un expert en immobilier, il s’agit de trouver le professionnel qui convienne à ses besoins. Le blog Immopulse vous donne quelques conseils.

Les conseillers en immobilier de Swiss Life Immopulse rencontrent régulièrement des clients déçus par leurs précédents courtiers. Du temps, du tact et une expertise certaine sont alors nécessaires pour renouer le lien de confiance entre ces clients et les experts en immobilier.

Le problème avec le prix de vente, c’est que pour obtenir le mandat de vente, les courtiers le fixent souvent à un niveau trop élevé, et donc irréaliste, ce qui devrait mettre la puce à l’oreille du client. Car selon les experts Immopulse, la conséquence est la suivante: «Si le prix de vente est trop élevé, l’objet va rester trop longtemps sur le marché car peu d’acheteurs potentiels, voire aucun, ne va se manifester. Il faut donc ensuite baisser le prix, augmenter les mesures de commercialisation et on finit souvent par vendre bien en dessous du prix que l’on aurait pu obtenir.»

Courtiers en immobilier: les règles d’or

Pour les vendeurs, il est possible d’éviter les difficultés en choisissant un courtier selon ces quelques règles de base:

  • Sur demande, les experts en immobilier dignes de confiance n’hésitent pas à fournir des exemples de biens vendus similaires à celui du vendeur.
  • Les professionnels régionaux connaissent mieux le marché local, d’autant qu’ils doivent y défendre leur réputation.
  • Il convient de se méfier de ceux qui se présentent uniquement avec un numéro de téléphone, sans siège social fixe ni site Web.
  • Un mandat de vente avec un courtier présuppose toujours l’établissement d’un contrat écrit définissant des règles claires quant aux coûts et prestations. Si un tel contrat est refusé, fuyez!
  • Les véritables experts ne citent pas de prix de vente irréaliste dans le seul but d’obtenir un mandat. Ils ne refusent pas non plus de recourir aux conseils d’un expert en évaluations immobilières indépendant.
  • Un expert digne de ce nom élaborera rapidement un concept de mise sur le marché adapté et établira une liste réaliste des coûts associés.

Le contrat écrit, une condition sine qua non

On ne saurait trop insister sur la nécessité d’établir un contrat écrit. Celui-ci devrait régir les points suivants: objet de la vente, prix indicatif et éventuellement prix minimum, contenu précis du mandat, durée et résiliation, montants et conditions pour les honoraires, coûts annexes pour les annonces et les documents de vente, éventuelle indemnité en cas de non-vente, indemnité en cas de vente propre et octroi ou non d’un droit d’exclusivité au courtier.

En suivant ces règles, il ne sera guère difficile de trouver un expert approprié qui méritera votre confiance par une prestation de qualité. Encore un conseil:

  • avec 42 sites et 60 experts en immobilier dans toute la Suisse, Swiss Life Immopulse est toujours près de vous, à chaque instant, pour vous orienter vers la bonne décision et vous conseiller sur le meilleur prix de vente de votre bien immobilier.

 

Aktuelle Blogbeiträge

TOUT VOIR

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X
Send this to a friend