La branche immobilière est essentielle pour l’économie suisse

Des données récentes le prouvent: aucune autre branche individuelle de l’économie suisse contribue autant au produit intérieur brut que le secteur immobilier. Le blog Immopulse vous présente les faits et les chiffres.

La part du secteur immobilier dans le produit intérieur brut s’élève à 17%, soit 114 milliards de francs suisses. Convertis en postes de travail, cela représente 566 000 équivalents temps plein en lien avec le parc immobilier suisse. C’est ce qui ressort des derniers chiffres de l’«Atlas numérique de l’immobilier suisse». Disponibles en ligne, ces chiffres ont été rassemblés sur mandat de l’Association Suisse des Propriétaires Fonciers et de l’Office fédéral du logement (OFL).

Le secteur immobilier croît plus rapidement

Les derniers chiffres sur la création de valeur du secteur immobilier en Suisse montrent clairement l’importance de l’ensemble du secteur immobilier pour l’économie suisse. La croissance du secteur immobilier est également supérieure à la moyenne de l’ensemble de l’économie. Entre 2011 et 2017, la croissance a été de 12%, soit 4% de plus que dans l’ensemble de l’économie.

4,5 millions de logements

Au cours de la même période, le parc immobilier suisse est passé de 2,6 à 2,75 millions de bâtiments. Plus de 60% d’entre eux servent d’habitations. Alors qu’un million de maisons individuelles dominent actuellement le parc immobilier suisse, les nouveaux investissements portent de plus en plus sur la construction d’immeubles locatifs. En outre, plus de la moitié des quelque 4,5 millions d’appartements actuellement en Suisse ont des propriétaires privés.

L’importance des cantons ruraux

L’importance économique du secteur immobilier varie d’un canton à l’autre. Dans les cantons ruraux, l’importance est inégalement plus élevée que dans les villes. Alors qu’à Bâle-Ville, la part se monte à 8%, l’immobilier représente près d’un quart de l’importance économique dans le canton d’Uri.

Les pouvoirs publics en profitent également

Le secteur de l’immobilier est donc aussi un contribuable important. L’impôt sur le revenu des personnes occupées dans le secteur immobilier s’élève à 5,8 milliards d’euros par an. Les impôts sur les bénéfices des entreprises contribuent à hauteur de 2,5 milliards de francs supplémentaires. A cela s’ajoutent des revenus fiscaux provenant directement du secteur immobilier, par exemple les impôts fonciers. Au total, 14,2 milliards de francs, soit 11% des recettes fiscales suisses, proviennent du secteur immobilier.

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X
Send this to a friend