La protection contre les effractions: pour ne plus être la cible des cambrioleurs

 

Haus mit PoolLa protection contre les effractions est particulièrement utile en automne et en hiver. En Suisse, la plupart des cambriolages sont en effet perpétrés aux mois de novembre et décembre. Il existe pourtant des mesures préventives efficaces.

Le taux de cambriolage en Suisse est l’un des plus élevés d’Europe. La Suisse fait d’ailleurs figure de paradis pour les cambrioleurs. On y recense un cambriolage toutes les huit minutes. Selon l’Office fédéral de la statistique, environ 4000 cambriolages par mois sont commis durant l’été dans des propriétés privées. Aux mois de novembre et décembre, ce chiffre augmente à 6000. La plupart des délits d’effraction sont perpétrés dans le canton de Genève (15 pour 1000 habitants) et dans le canton de Vaud (15/1000). Les cantons d’Appenzell Rhodes-Intérieures (1/1000), de Schwyz (3/1000) et du Valais (4/1000) sont les moins touchés. Selon la statistique policière de la criminalité, 42 416 cambriolages ont été recensés en 2015. Certes, le nombre d’effractions est en baisse (52 338 en 2014 et 56 930 en 2013). Il est néanmoins toujours utile de s’intéresser aux mesures permettant de protéger adéquatement son appartement ou sa maison des effractions.

Protection contre les effractions: attention à la porte du balcon

Seuls 12% des cambrioleurs s’introduisent dans les maisons par la porte d’entrée. Pour les appartements, ce chiffre est de 22%. Dans respectivement 35% et 27% des cas, ils passent par une fenêtre. Mais selon l’organisme Prévention Suisse de la Criminalité, les balcons et les terrasses constituent le principal point faible. C’est là que commencent 45% des effractions. Il y a deux raisons à cela. Premièrement, les terrasses et les balcons sont dans la plupart des cas bien protégés des regards indiscrets. Deuxièmement, on oublie souvent de fermer la porte qui donne sur la terrasse ou le balcon.

Sept conseils pour se protéger des intrusions

Toujours selon la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC), le conseil le plus basique est aussi le plus important lorsqu’il s'agit de protéger son logis des malfaiteurs: fermez à clé! La PSC donne sept conseils de base pour éviter les cambriolages.

1. Fermez les portes! Les portes doivent toujours être fermées à clé. Souvent, les malfaiteurs observent les maisons et les appartements afin de connaître vos habitudes. Les portes d’entrée doivent être équipées de verrouillages multiples, les listeaux de fermeture doivent être solidement vissés et intégrés, et les cylindres des serrures doivent être protégés par des entrées longues de sécurité.

2. Fermez les fenêtres! N’oubliez pas de fermer toutes les fenêtres et la porte du balcon. Les fenêtres et les portes basculées, et donc entrouvertes, sont des invitations à pénétrer dans le logis. Idéalement, il faudrait équiper les fenêtres et les portes de balcons de verrouillages multiples. On oublie souvent que les fenêtres aussi devraient comporter une serrure. Enfin, dans la mesure du possible, protégez les fenêtres de cave et les soupiraux avec des grilles.

3. Mettez vos objets de valeur en lieu sûr! Les objets de valeur doivent être placés dans un coffre-fort ou à la banque. Si vous conservez des objets de valeur chez vous, un coffre-fort à combinaison encastré dans un mur est indispensable. Il est conseillé de placer les objets de valeur peu utilisés dans un coffre à la banque.

4. Ouvrez l’œil! Le judas reste un bon moyen pour éviter d’ouvrir la porte à des visiteurs indésirables. Par contre, une surveillance vidéo est rarement efficace contre les effractions. Mais un bon voisinage qui ouvre l’œil peut s'avérer très utile. C’est même la meilleure protection lorsque vous êtes en vacances, par exemple.

5. Allumez la lumière! La plupart des cambriolages ont lieu au crépuscule. En cas d’absence, des minuteries qui allument et éteignent les lampes de façon aléatoire sont particulièrement utiles pour éloigner les malfaiteurs. À l’extérieur, des détecteurs de mouvement qui activent des éclairages sont également très dissuasifs.

6. Branchez l’alarme! Pour avoir un bon système d’alarme, vous devez d’abord vous demander ce qui doit se passer lorsqu’elle se déclenche. Voulez-vous un signal assourdissant qui réveille le quartier ou une alarme silencieuse? Vous trouverez certes des installations bon marché dans les magasins de bricolage. Mais demander conseil à un expert vous évitera bien des tracas!

7. Faites appel aux experts! N’hésitez pas à consulter des experts de la police spécialisés dans la sécurité. Ils vous conseilleront objectivement, et le plus souvent gratuitement. Si vous vous informez auprès d’entreprises de sécurité privées, comparez les offres et les avis.

Combinez plusieurs mesures!

Certaines mesures sont une question d’organisation. D’autres impliquent des systèmes mécaniques ou électroniques. Dans tous les cas: aucune mesure anti-cambriolage ne vous protège efficacement à elle seule. En revanche, si le cambrioleur doit affronter plusieurs obstacles, dont des dispositifs qu’il ne connaît pas, le risque lui semblera trop élevé et il se ravisera. Et pour terminer: sachez que les assurances réduisent leurs prestations si vos fenêtres ou vos portes sont ouvertes ou que vous placez vos clés sous un pot de fleur. Il vaut donc la peine d’investir du temps et des moyens pour se protéger contre les cambriolages et de consulter des experts.

Sources: Office fédéral de la statistique, Prévention Suisse de la Criminalité

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X
Send this to a friend