Vendre un appartement en attique: l’histoire d’une seconde chance

Blog Attikawohnung Sessa

En réalité, le mandat de vente d’un appartement en attique avait déjà confié à un courtier. Mais cette histoire montre qu’il existe toujours une seconde chance pour les vendeurs, acheteurs et experts en immobilier les plus persévérants.

«On n’a jamais fini d’apprendre!», dit Fabio Vasco en riant. Après le service de midi, il prend une pause dans sa pizzeria à Opfikon. Car pour une fois, il a appris qu’il valait la peine de revenir sur les décisions et de se réorienter. Mais commençons par le commencement.

Tout d'abord, on lui a dit: «Non merci!»

Francesco Sessa, expert en immobilier chevronné, le sait bien: c’est après avoir réussi à vendre un bien dans un complexe que l’on peut au mieux se faire recommander auprès d’autres propriétaires de ce bien immobilier. Après avoir réussi à vendre un appartement en attique dans une maison locative, il a mis un dépliant de recommandation dans les boîtes aux lettres du complexe.

Un matin, Angela et Fabio Vasco en trouvent un exemplaire dans leur boîte aux lettres. «Nous envisagions également de vendre notre appartement en attique. Le flyer est arrivé à point nommé», raconte ce père de trois enfants. Bien que le mandat de vente ait presque été confié à un courtier local, ils voulaient écouter ces experts en immobilier d’Immopulse. «Pour être francs, nous avions prévu trop peu de temps», avouent rétrospectivement Angela et Fabio Vasco. «Et Monsieur Sessa était plus cher que son concurrent.» Résultat: dans un e-mail au ton courtois mais ferme, le conseiller Immopulse apprend qu’il n’a pas obtenu le mandat.

«Je voulais absolument vendre cet appartement en attique!»

«Cette réponse m’a en fait encore plus motivé», intervient Francesco Sessa dans un sourire. Il a répondu immédiatement à l’e-mail et demandé une nouvelle rencontre. «Je voulais absolument vendre cet appartement en attique!» Etait-ce de la ténacité ou simplement l’intuition que ces clients n’étaient pas encore sûrs de leur décision?

En tout cas, un second rendez-vous fut pris. «Nous avons été séduits par la volonté à la fois plaisante, ferme et discrète de Francesco Sessa de vendre notre appartement en attique.» De façon brève et percutante, ce dernier leur présente les avantages et la démarche de Swiss Life Immopulse. «Plutôt qu’une recherche de profit superficielle, Francesco a démontré une grande expertise et une grande expérience.» De plus, il était plus simple de faire confiance à une entreprise réputée comme Swiss Life, et à son réseau. Après une semaine de réflexion, M. Sessa a reçu le mandat de vendre l’appartement en attique.

Honorer ses promesses

Il fallait désormais joindre les actes aux paroles. La commercialisation s’est appuyée sur une habile combinaison de marketing en ligne et traditionnel, afin d’atteindre et de séduire les acquéreurs visés. Une autre chose était claire: il était important pour les vendeurs que le processus d’achat prenne le moins de temps possible. «En tant que propriétaire de l’appartement, nous ne nous sommes pratiquement pas occupés des visites. «Mais avec Francesco Sessa nous étions constamment informés des dernières évolutions. Au bout de deux mois, la vente est devenue réalité, et M. Sessa s’est même chargé du passage chez le notaire, car j’ai eu un empêchement professionnel de dernière minute. Il ne s’est pas contenté de faire des promesses, il les a honorées!»

Fabio Vasco conclut sur ces mots et disparaît dans la cuisine de sa pizzeria. En tant que restaurateur, il sait très bien que chaque commentaire positif de client n’est acquis qu’au prix d’un travail acharné. Le conseiller en immobilier Francesco Sessa en est lui aussi conscient.

Découvrez ici ce qu’Immopulse peut faire pour la vente de votre bien immobilier:

https://immopulse.swisslife.ch/fr/reussir-une-vente/

Aktuelle Blogbeiträge

TOUT VOIR

Votre thème immobilier.
Notre solution globale.

HAUT
X
Send this to a friend